16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 19:22

 

 

LA RETRAITE DU COMBATTANT CALCULEZ VOTRE RETRAITE
RETRAITE DES EPOUSES ARCHIVES DE PAU   
LES ANNEES ECOLE  LA REFORME DES RETRAITE 2013    

 

Peut-être le savez-vous déjà, des jurisprudences permettent à certains militaires retraités de bénéficier de la bonification pour enfants qui n'était accordé qu'aux femmes. Beaucoup, depuis ont fait des demande révision et se sont vus refuser ce droit au motif que le délai d'un an après la date de notification de la pension était dépassé.Voici la procédure que des anciens ont reussit à faire aboutir. Envoyez la lettre avec les compléments en pièces jointes   

INFO DU 15/11/14 AU SUJET DES BONIFICATIONS ENFANTS : CLIQUEZ ICI

   


        TROIS TEXTES à LIRE POUR VOTRE RETRAITE . BEAUCOUP ONT LA SURPRISE DE NE

     PAS VOIR   LEURS ANNEES D'ECOLE NON COMPRISES DANS LE CALCUL DES PENSIONS.

         CEUX QUI ONT QUITTE APRES 1985 ONT EU LEURS ANNUITES MIS à JOUR CAR ENCORE

     DANS LE MILIEU MILITAIRE. POUR LES AUTRES QUI   ETAIENT DEJA EN ARCHIVES ,   CE

     N"EST PAS TOUJOURS LE CAS.

 

  

  ORGANISMES DELIVRANT DES ATTESTATIONS RETROACTIVES

 

retraite-1.jpg

Pour les promotions (à partir de la 4), un décret paru en 85/86 stipule que nos années d'école à compter de 16 ans (et non 17 comme avant 85) comptent comme années de service.
Dans le nouveau texte, nous sommes considérés comme "carrière longue" et donc auront cotisé 44 annuités à 60 ans (42+2 disent les textes) donc retraite possible à 60 ans à taux plein (75% du dernier salaire brut des 6 derniers mois, hors primes). 

Pour ceux qui perçoivent une retraite, vous cotisez pour une deuxième retraite au prorata du nombre d'années faites .  

   Les anciens élèves des écoles d'enseignements technique ou préparatoires des armées qui ont

  quitté  l'armée sans droit à pension sont rétablis dans leurs droits au régime général , dès lors  

  que leur radiation des cadres est intervenue  à compter du 1 janvier 1997, première année à partir   

  de laquelle  les deux années ont pu être incluses dans le calcul du versement forfaitaire à

  l'ACOSS, prévu à l'article  D173-17  du code de la sécurité sociale.  

                                          Cliquez pour l'article 'article D.173-17 

___

 

Ceux qui ont été radiés des cadres avant cette date étaient, jusqu'à présent, exclus du dispositif (circulaire CNAV n° 53/99 du 10 août 1999 - point 22).

Le Ministère de la Défense, alerté sur les conséquences d'une telle disparité de traitement sur les droits vieillesse des intéressés, a proposé que les années d'école accomplies par les élèves engagés, radiés des cadres avant 1997, soient également pris en compte par le régime général.

La Direction de la Sécurité Sociale a donné son accord à cette proposition. Par suite, le Ministère de la Défense a pris en compte les intéressés dans le calcul de son versement forfaitaire à l'ACOSS.

La situation des anciens élèves des écoles d'enseignement technique ou préparatoires des armées radiés des cadres sans droit à pension est donc désormais la suivante.

1 - La prise en compte des périodes de scolarité accomplies par les élèves des écoles d'enseignement technique ou préparatoires des armées

Les dispositions des articles D.173-16 et D.173-17 du code de la sécurité sociale sont applicables aux intéressés, que leur date de radiation des cadres se situe avant ou après le 1er janvier 1997.

Ainsi, toutes les périodes de scolarité accomplies par les élèves dont il s'agit, incluses dans le calcul du versement forfaitaire à l'ACOSS, sont susceptibles, à l'exclusion de la durée du service national, de donner lieu à affiliation rétroactive à l'assurance vieillesse du régime général.

Toutefois, seules les années d'école ayant fait l'objet d'un contrat d'engagement peuvent être prises en compte au titre de l'affiliation rétroactive.

Le rétablissement dans les droits au régime général court du jour de la signature du contrat d'engagement et porte sur les périodes de scolarité accomplies après l'âge de 16 ans.

Les élèves ayant souscrit un contrat d'engagement mais qui ont été rayés des contrôles après leur scolarité, sans avoir, par conséquent, accompli de services effectifs dans l'armée, bénéficient également de l'affiliation rétroactive pour les années d'école.

2 - L'incidence quant aux attestations d'affiliation rétroactive

Les périodes accomplies dans les écoles d'enseignement technique ou préparatoires des armées dans le cadre d'un contrat d'engagement sont inscrites, sans considération de date de radiation des cadres, dans l'un des deux tableaux B de l'attestation d'affiliation rétroactive.

L'attestation est délivrée par le service habituellement compétent en fonction de l'arme d'appartenance du militaire.

Les intéressés doivent donc produire, auprès de leur caisse de retraite, une attestation d'affiliation rétroactive établie dans les conditions ci-avant.

Si l'attestation qu'ils détiennent ne fait pas mention de leur période de scolarité dans les écoles d'enseignement technique ou préparatoires des armées, il leur appartient de solliciter auprès de leur ancienne administration militaire une attestation modifiée.

Les périodes de scolarité accomplies sans souscription de contrat d'engagement n'étant pas visées par l'affiliation rétroactive, l'attestation les mentionne pour information dans la rubrique " pour mémoire, temps EETPA ".

3 - La date d'effet de la mesure

Les périodes de scolarité accomplies dans les écoles d'enseignement technique ou préparatoires des armées, par les anciens élèves radiés des cadres avant le 1er janvier 1997, sont retenues pour l'ouverture du droit et le calcul des pensions de vieillesse dont le point de départ est égal ou postérieur au 1er janvier 2004.

En effet, seules ces périodes sont couvertes par le versement forfaitaire auquel a procédé le Ministère de laDéfense, suite à la proposition faite fin 2003 par cette administration, de régulariser la situation des intéressés.

 

________________________           

                 INSIGNE AEIT

aeit.over-blog.com

Recherche Par Mot Clef

VISITES depuis le 15/10/10

             

 

 Visites en cours 

 

                  

____________________________

 

 DOSSIERS SCOLAIRES

 

POUR LE RECUPERER  C'EST ICI

 

 RECONVERSION  - EMPLOIS

 

C'EST ICI  

 

 ISSOIRIENS MORTS EN SERVICE 

 

 TRADITIONS - DON D'INSIGNES 

CONTACTEZ  LE RESPONSABLE ICI

  

 

       ..  CNIL-copie-1

             TOUT SAVOIR SUR VOS DROITS

                     EN INFORMATIQUE  

Les informations recueillies sont traitées conformément à la loi du 6 janvier 1978informatique et liberté

  Site déclaré à la CNIL : 1045584..

Vous disposez, en application de l'article 27 de cette loi, d'un droit d'accès, de rectification ou de retrait des données qui les concernent en éditant votre compte ou en nous contactant. (aeit@laposte.net)

L'amicale n'a pas de banque de données en ligne. Toute demande d'informations sur un de vos camarades lui est soumis à autorisation .

Celui-ci prendra seul la décision de vous contacter.

L'amicale ne sera pas destinataire de sa suite donnée.

SITE GERE PAR RADZISZEWSKI Patrick 8P

.                                  

   . 

        LA CONSTRUCTION DU MONUMENT

COMMENTEE PAR J.L. BONNET (1P)  ICI

 

       .  

       CLIQUEZ POUR VOIR 24/100 pages

________________________________________

            POUR NOUS JOINDRE

    AMICALE DES AEIT

       28 Régiment des transmissions

     Quartier de Bange

     63505 ISSOIRE CEDEX

     aeit@laposte.net